logotype
image1 image2 image3 image4 image5 image6 image7 image8 image9 image10 image11 image12 image13 image14 image15 image16 image17 image18

 

Cornélius DELANEY ~ Artiste Peintre

Cornélius est un artiste pluridiciplinaire de par son passé d'acteur et sa pratique quotidienne de la musique. Il est connu en Australie, ayant exposé dans les villes majeures du pays les 25 dernières années. Ses oeuvres récentes aux couleurs électriques psychédéliques et pleines d'humour, parlent aussi du thème de l'angoisse existentielle contemporaine. 

Son travail entre en résonance avec le genre littéraire "magical realism" (magie réaliste) des auteurs comme Jorge Luis Borges et Gabriel Garcia Marquez. Il dit : "Il y a une scène dans un livre, peut-être Cent Ans De Solitude de Gabriel Garcia Marquez, où une femme étend son linge. Des papillons jaunes descendent mystérieusement sur elle et l'emportent dans le ciel. J'espère que mon travail se ressent comme ça." 

 Son travail pourrait être décrit comme un collage de citations. Delaney dit que son sens de l'esthétique vient dans les années 1970. La Guerre du Vietnam, les missions d'Apollon sur la Lune, les catastrophes et les films catastrophiques, les modes étranges et idiotes, les couleurs épouvantables des dessins animés japonais et psychédéliques des années 60, la Science-Fiction, David Bowie, Alice Cooper, le Glam Rock au début et le Punk Rock à la fin. En 1974, la télévision en couleur est arrivée en Australie. "Star Wars", "Taxi Driver", "Apocalypse Now", et "2001 l’Odyssée de l'Espace". Il y a aussi une sorte de frisson sexuel dans tout ce mélange. Il se souvient : "En 1974, mes parents assistaient à des réunions de quartier pour discuter des observations d'OVNI qui devenaient de plus en plus fréquentes. Je me souviens d'avoir regardé par la fenêtre de ma chambre les étoiles dans le ciel nocturne, terrifié à l'idée de savoir qui était là-bas qui me regardait, mais aussi fasciné à l'idée de les rencontrer.

Il est prolifique et a exposé à travers l'Australie,

l'Europe et l'Asie du Sud-Est.

"La nature de la peinture qui est un liquide coloré organisé sur une surface plane et devient un language visuel, me conduit à penser aux illusions… celle de la profondeur dans l’image, celle des figures dans l’espace… Ces illusions me conduisent à réfléchir au monde. L’illusion que les gouvernements sont motivés par les intérets des citoyens (oui citoyens et non clients). L’illusion que le capitalisme est normal ou que c’est notre seule option, l’illusion du temps, de l’espace, des finances, de la nationnalité et/ou de la difference, ou peut-être à mon illusion personnelle que ce barbotage peut changer quelque-chose. Je ne suis qu’un peintre." 

Nous sommes très heureux d'accueillir

sa dernière exposition "Œuvres Récentes"

dans la salle de Cabaret.

(Cliquez sur l'image pour plus d'information sur l'artiste)

 

~~~

2018  Festival du Film Australien Le Bout du Monde  globbers joomla templates